Les caractéristiques du Staffordshire Terrier Américain

Découvrez le Staffordshire Terrier Américain, un chien aussi vaillant qu’affectueux qui, bien dressé, sera le meilleur des compagnons !

american staff

Quelles sont les caractéristiques physiques d’un Staffordshire Terrier Américain ?

Figurant parmi les races inscrites au LOF, l’american staffordshire fait l’objet d’une sélection aussi bien comportementale que morphologique, en fonction de critères extrêmement précis.

La morphologie réglementaire d’un Staffordshire Terrier Américain

La première chose qu’on remarque quand on se trouve face à un Staffordshire Terrier Américain est l’impression de force qu’il dégage. D’une hauteur au garrot allant de 45 à 48 cm pour les mâles et de 43 à 45 cm pour les femelles, d’un poids oscillant de 25 à 30 kilos, c’est un chien au corps musclé, avec une largeur de tête supérieure à la moyenne, en particulier au niveau des arcades zygomatiques. Compact avec son cou lourd et légèrement galbé, son dos court et sa poitrine large, c’est toutefois un chien très agile.

Le museau

La tête de longueur moyenne, avec les oreilles implantées haut et le museau arrondi, est éclairée de deux yeux foncés et entièrement dépourvus de ladre. La mâchoire est bien dessinée, avec des incisives inférieures et supérieures en contact étroit. La truffe est noire, les muscles des joues apparents. De même que sa morphologie, les caractéristiques faciales du Staffordshire Terrier Américain lui donnent une impression de solidité et de force.

La robe

La robe l’american staff est constituée d’un poil ras et serré. Plutôt dur au toucher, il doit être brillant. Aucune couleur n’est exclue, mais le blanc ne doit pas dépasser 80% de l’ensemble de la robe et, dans les élevages, il est recommandé de limiter le nombre de robes marron, feu et noir. Les robes chocolat et noir et feu sont automatiquement exclues des standards de la race. En revanche, on trouve une grande variation de couleurs parmi les Staffordshire Terriers Américains inscrits au LOF, avec des robes unicolores (blanches, bleues ou noires), pies (bleues, noires ou rouges avec des panachures de blanc) ou bringées, c’est-à-dire rouges ou fauves avec des rayures.

Le caractère

Issu d’un brassage entre des bulldogs et des terriers, le Staffordshire Terrier Américain réunit donc les traits de caractère de ces deux races :

  • de son ancêtre le bulldog, il a conservé le courage, une grande résistance à la douleur mais aussi une fidélité inconditionnelle à son maître, qu’il défendra à n’importe quel prix.
  • De son ancêtre le terrier, il a hérité un instinct de chasseur, beaucoup de ténacité et un amour inconditionnel de l’exercice physique… sans oublier un entêtement extrêmement prononcé !

Combatif et endurant, le Staffordshire Terrier Américain est aussi sociable et affectueux. Une éducation adaptée lui apprendra à tempérer son agressivité et à modérer sa ténacité.

Comportement

Puissant et débordant d’énergie, le Staffordshire Terrier Américain n’aime rien tant que se dépenser à l’air libre. C’est un grand sportif, plein de vitalité, qui a besoin de faire de l’exercice physique au quotidien.
Mais le Staffordshire Terrier Américain est aussi un chien très joueur, qui adore s’amuser.
Fondamentalement sociable malgré sa tendance à dominer qui le pousse à défendre son territoire, il devra être initié pas à pas à la vie en société, en apprenant à côtoyer ses congénères sans faire montre d’agressivité. A l’extérieur, le port d’une laisse et d’une muselière reste toutefois indispensable – ainsi que l’impose, par ailleurs, la législation en vigueur.

L’histoire du Staffordshire Terrier Américain

Créé au Royaume-Uni dans le contexte des combats animaliers, un divertissement très en vogue chez les Anglais au XIXe siècle, le Staffordshire Terrier Américain est issu de plusieurs brassages entre bulls et terriers.
En effet, le bull, ainsi nommé parce qu’utilisé fréquemment dans des combats contre des taureaux (« bull » en anglais ») est réputé pour sa grande force physique et son caractère combatif. Le terrier, lui, se distingue par son agilité et sa rapidité de mouvement, dont le bull est justement dépourvu. Les deux races se complètent, donnant lieu à un profil de « combattant idéal ». D’abord nommé bull-and-terrier, pit-bull terrier et yankee terrier, le Staffordshire Terrier Américain, qui n’acquerra sa dénomination définitive qu’en 1975, était né.
D’abord voué à combattre les lions et les ours, il tombera peu à peu dans l’oubli après l’interdiction des combats en Angleterre, jusqu’à être adopté, au début du XXe siècle, par des éleveurs américains qui continuèrent à cultiver et développer les qualités de la race.
Il faudra toutefois attendre 1987 pour voir les premiers Staffordshires Terriers Américains en France.

Les Staffordshire Terriers Américains et la loi

En raison de ses caractéristiques physiques et de sa force innée, le Staffordshire Terrier Américain est considéré par la législation française comme un chien potentiellement dangereux. Si vous êtes sur le point de devenir l’heureux propriétaire d’un Staffordshire Terrier Américain, vous êtes donc tenu de vous rendre à la mairie de votre commune de résidence afin d’obtenir un permis de détention. Attention : ses conditions d’obtention varieront selon que le pedigree de votre chien est reconnu ou non (c’est-à-dire, en fonction de son inscription ou non au livre des origines, le LOF).

Pour les Staffordshire Terriers Américains inscrits au LOF

Les Staffordshire Terriers Américains de pure race doivent être muselés et tenus en laisse sur la voie publique. Son propriétaire doit être en mesure d’exhiber à tout moment le carnet de vaccinations ainsi que le permis de détention de l’animal.

Pour les Staffordshire Terriers Américains sans pedigree

Pour une raison ou pour une autre, la race de votre chien n’a pas été reconnue comme pure par le jury capable de l’examiner. Ce qui peut advenir soit pour des questions physiques, l’animal n’étant alors pas reconnu conforme aux caractéristiques de sa race (en présence d’un Staffordshire affligé d’une queue trop longue, d’yeux clairs ou de ladre aux paupières ou à la truffe), ou encore pour des questions comportementales (si l’animal est trop craintif ou au contraire trop agressif).
Même en l’absence d’un certificat de pedigree, toutefois, un chien de type Staffordshire Terrier Américain reste officiellement un chien d’attaque. Il est même considéré comme plus dangereux que son homologue inscrit au LOF et doit, pour cette raison, faire l’objet de précautions supplémentaires, notamment la stérilisation des mâles et des femelles (qui servira également, d’autre part, à préserver la pureté de la race).

Comment obtenir un permis de détention ?

Qu’il soit LOF ou non, pour obtenir le permis vous autorisant à détenir un Staffordshire Terrier Américain, vous devrez avant tout suivre un certificat d’aptitudes afin de maîtriser les bases de l’éducation canine et de prévenir les risques liés à la détention d’un chien potentiellement dangereux. Des journées de formation sont organisées régulièrement à cet effet dans toutes les préfectures. Assurées par des formateurs habilités, elles sont à la charge du propriétaire du chien.
En plus de ce certificat d’aptitudes, vous devrez également fournir à votre mairie de résidence les pièces suivantes :

  • une preuve de l’identité de votre chien, par l’intermédiaire du tatouage de l’animal ;
  • un certificat de vaccination anti-rage à jour ;
  • une assurance de responsabilité civile ;
  • un certificat de stérilisation si l’animal est non LOF.

Comment prendre soin d’un Staffordshire Terrier Américain ?

L’alimentation

Pour nourrir convenablement votre Staffordshire Terrier Américain, puisez dans les différentes offres de l’alimentation industrielle, à condition que les apports journaliers de vitamines, protéines et minéraux que vous assurerez à votre chien soient proportionnés à son poids, sa taille et son âge, mais aussi à son état de santé et à son niveau d’activité physique. Parlez-en avec votre vétérinaire.
Pour les Staffordshire Terrier Américains, il est généralement recommandé de se limiter à un repas par jour, deux au maximum (le matin et le soir, en concentrant l’essentiel des apports nutritifs à la fin de la journée). L’important étant de faire preuve d’une régularité rigoureuse dans les horaires des repas et de les donner toujours au même endroit, dans un coin tranquille et isolé.
N’oubliez pas de prévoir d’abondantes rations d’eau.

L’hygiène de vie

Si vous décidez d’adopter un Staffordshire Terrier Américain, évitez de l’enfermer dans un appartement en centre-ville. Bien que se montrant bon compagnon, le Staffordshire éprouve également le besoin de se dégourdir régulièrement les pattes et de dépenser son énergie. Arrangez-vous pour l’emmener en promenade plusieurs fois par jour et pour lui faire faire de longues balades dans la campagne chaque fois que vous en avez l’occasion.

La toilette

Afin d’éliminer les poils morts, brossez votre Staffordshire Terrier Américain au moins une fois par semaine. Un peu fragiles, ses yeux réclament une hygiène irréprochable : utilisez une lotion adaptée pour les nettoyer.

La santé

Le Staffordshire Terrier Américain est un chien robuste et résistant, peu sensible à la douleur. Cependant, comme tous les chiens de race, il peut être affecté par différentes maladies génétiques, à savoir :

  • l’ataxie cérébelleuse, qui provoque une dégénérescence du système nerveux et altère les capacités psychomotrices de l’animal ;
  • la dysplasie du coude, due à une déformation de l’articulation du coude qui va inciter le chien à boiter toujours davantage ;
  • la dysplasie de la hanche, due à un défaut de constitution de l’articulation de la hanche, à la jonction entre le bassin et le fémur.

Ces différentes pathologies étant toutes héréditaires, assurez-vous, avant d’adopter un chiot, que les parents n’en sont pas affectés. Enfin, même s’il s’agit de maladies incurables, elles peuvent toutefois être traitées de manière à ne pas trop compromettre la qualité de vie de l’animal, à condition d’avoir fait l’objet d’un dépistage précoce. En tant que propriétaire d’un Staffordshire Terrier Américain, il vous appartient donc de vous assurer qu’il n’est concerné par aucune de ces 3 maladies répertoriées comme typiques de sa race.
D’autre part, comme de nombreux chiens, votre Staffordshire Terrier Américain est exposé au risque parasitaire (puces, gale, teigne, tiques… lesquelles sont susceptibles d’entraîner, à leur tour, d’autres affections beaucoup plus graves comme la maladie de Lyme ou l’ehrlichiose).
Enfin, en cas de contact avec d’autres chiens, il est nécessaire de protéger le vôtre contre les maladies contagieuses comme l’hépatite, la maladie de carré, la toux du chenil… dont l’issue peut être fatale.
Pour ces raisons, il est préférable de souscrire à une assurance chien pour votre Staffordshire Terrier Américain et de bénéficier ainsi d’une tranquillité d’esprit.